Collections

Enck de Francesco Lucchese for Fabbian

ENCK for FABBIAN

Enck, de Francesco Lucchese,

est le fruit de l’idée de créer une lumière qui filtre à travers une structure légère, quasiment imperceptible.

Sa forme architecturale est circulaire, suscitée par la nature. Sa structure composée de deux coquilles encastrées, reprend l’idée d’un coquillage. L’image poétique dégagée par cette lampe est confirmée par la lumière délicate et harmonieuse, adaptée à toutes les typologies et exigences d’éclairage et de décoration.

L’accrochage rapide à la base est conçu pour obtenir une extrême facilité de montage et d’entretien: il est possible de décrocher la lampe de son support fixé au mur en exerçant une simple pression.

La collection est composée d’un plafonnier/applique d’intérieur. La structure est en aluminium moulé sous pression, disponible en or mat et verni blanc mat.

Lampes halogènes et LED alimentées par la tension du réseau, wattage variable selon l’application au mur ou au plafond.

FRANCESCO LUCCHESE – BIO

 

Francesco Lucchese naît dans la province de Messine et est titulaire d’une maîtrise en Architecture qu’il obtient à l’École Polytechnique de Milan. En 1985, «Traslazione», l’un de ses projets de chaise pliante, reçoit le premier prix du concours pour espaces collectifs organisé par Adi et le groupe industriel Busnelli. Entre 1989 et 1991, il est assistant à la chaire de Design Industriel de l’Académie de Brera. Il dessine des collections de lampes pour Candle, Fabbian, Foscarini, Italiana Luce, Luxo, Quatrifolio et Venini. Dans le domaine de la conception de meubles destinés à la zone jour et à la salle de bains, il dessine pour Liddo & Perego, Inda, Rapsel et Swan.

L’expérience faite avec le verre de Murano le marque profondément et c’est ainsi que naît une collection de vases pour Nason & Moretti. Aujourd’hui, avec son groupe de travail, il se consacre également à des conceptions de «corporate identity», communication de marque et de produit.

Lire aussi …

Voir tous les articles
Share Button

Laisser un commentaire